[#ANCHOR_Img1]
[./index.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
  
 
  
  
  
Centre de Documentation de la Fédération Nationale du Mérite Maritime et de la Médaille d'Honneur des Marins
  
  
Le vocabulaire maritime



Le vocabulaire maritime a bien souvent était employé dans d'autres domaines que le milieu de la mer, c'est le cas par exemple au théatre. Le mot relâche qui signifie fermeture momentanée d'un théatre vient de relacher qui pour un navire veut dire: interrompre momentanément son voyage pour entrer dans un port qui n'est pas son port de destination.

Autrefois, les machinistes employés pour la manipulation des décors à l'aide de poulies et de cordages étaient d'anciens marins. Ils ont apporté avec eux leur langage.

Plus étonnant est l'emploi de termes venant de la marine dans la police. En effet, le texte ci-dessous du commandant BOUTILLIER nous apprend qu' à l'Ecole Nationale Supérieure de la Police de Saint-Cyr au-Mont-D'Or et dans les Compagnies Républicaines de Sécurité quelques mots du langage courant ont été empruntés à la marine.
  
Un peu d'histoire récente...


Par le "commandant" BOUTILLIER

Les circonstances ont provoqué quelques liens entre la marine et en particulier avec les C.R.S. certains moments forts permettent d'enrichir l'histoire depuis la guerre 39/45.
En 1941 créationde l'E.N.S.P de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or. "En janvier 1956 construction du bâtiment en "U" dont la construction avait été entreprise en 1942 et dont l'allure toute militaire rappelle qu'il s'agit en fait de la reconstitution d'un bâtiment de l'Ecole Navale de Brest détruit pendant les hostilités"
Le premier Directeur de cette Ecole fut le Contre-amiral Charles-Edmond VEN qui avait dirigé auparavent l'Ecole Navale. Le corps enseignant se composait d'Officiers de marine et de cadres de la police. Les élèves étaient répartis en escouade.
Pendant cette période un Officier de Marine, le capitaine de corvette Maurice de BROSSARD du BOURG accéda au commandement du G.M.R Normandie basé au siège de l'actuel C.R.S.31 à Darnetal (que j'ai commandé de 1989 à 1995). Ce marin, avant la création des C.R.S, en liaison avec Londres, eu pour mission, dès le débarquement de juin 1944, d'accueillir l'intendant de Police pour la Normandie. Sa mission se prolongera par la mise en place du corps des C.R.S, créé le 8 décembre 1944.
Après Darnetal le commandant Maurice de BROSSARD fût nommé commandant du groupement de C.R.S de Dijon. L'organisation, le réglement intérieur de l'époque, la mise en oeuvre et la vie des compagnies sous l'influence du commandant de BROSSARD sont en partie, le reflet des unités de marine. Ainsi s'inscrivent quelques analogies avec la Marine au niveau des appellations.
Pour les officiers le "Mon" précédant le grade n'existe pas, lieutenant, capitaine, commandant comme dans la Marine. La couleur de la tenue, le bleu marine, le terme bidel pour désigner le chef de service général des compagnies.
Le bidel à bord d'un navire de guerre est chargé de la discipline et de la police à bord. L'aubette pour désigner le poste de police, le carré pour désigner le mess des officiers...
Le commandant Maurice de BROSSARD quitta le corps des C.R.S en 1946 pour reprendre du service dans la Marine Nationale, dans le Pacifique en qualité de capitaine de vaisseau, officier de Marine spécialisé pilote d'aéronavale, il mit au point les nouvelles méthodes d'appontage sur les portes-avions.
Historien, il entreprit des recherches et retrouva la route et les lieux de naufrage des navires de Monsieur de LA PEROUSE; écrivain et peintre ses travaux sont reconnus.
Le contre-amiral Maurice de BROSSARD du BOURG acheva sa carrière en qualité de Directeur du Service Historique de la Marine. J'ai eu le privilège de le côtoyer régulièrement les dernières années de sa vie au cours de mes déplacements avec la C.R.S. 31 déplacée à Vélizy. Les écrits de l'amiral publiés par "France Empire" n'évoquent pas les C.R.S et le G.M.R, cependant l'amiral a rédigé et transmis ses écrits en ce qui concerne son passage à l'intérieur, au ministère.
L'amiral de BROSSARD du BOURG est décédé à l'âge de 92 ans.
Ainsi le commencement de la vie du jeune corps des C.R.S a fortement été influencé par ce marin et vraisemblablement d'autres marins à cette époque et aussi bien des militaires qui ont intégré le corps.
Ces liens forts avec la Marine se prolongèrent avec Monsieur Henri MIR que certains C.R.S honoraires ont bien connu, Monsieur MIR était marin de formation, ses longues actions permirent d'asseoir le corps en maintenant fidèlement les influences marines des pères fondateurs.
En fait une Compagnie Républicaine de Sécurité, c'est un bateau qui quitte son port d'attache pour exécuter sa campagne avec toute son autonomie, sous la responsabilité entière du "pacha" ( le commandant), avec parfois une mer calme et parfois la tempête (manifestation très dure).
Cette identité C.R.S s'inscrit parfaitement dans l'identité marine que j'ai connu de 1957 à 1997 en qualité de marin et ensuite de C.R.S.

Emile BOUTILLIER dit "l'amiral"
Ancien officier à la pêche industrielle (cercle polaire, Atlantique nord)
Ancien chef de quart Marine Nationale (officier marinier)
Ancien officier des C.R.S (dernier commandement C.R.S. 31 Darnetal)
G.M.R Groupe Mobile de Réserve